Accueil du site > ACTUALITÉS > ECOSPHERE # 1 : GESTE // 16 Mars 2019
ECOSPHERE # 1 : GESTE // 16 Mars 2019

Ecosphère est un espace sans paroles

Un temps d’effort et de tension

Un système collectif

Une situation d’écoute et de réponse

Un dispositif de jeu dont la plasticité

se rejoue à chaque fois

Ecosphère est un lieu de recherche

16 MARS 2019 (8h30-16h30)

L’école des Arts de la Sorbonne, 47 rue des Bergers 75015 Paris (Salle 540)

Métro : Lourmel

ECOSPHERE est une pratique où se tisse collectivement un réseau de liens, se produit de la pensée autour d’un thème et à partir des éléments amenés par les participant-es. C’est une situation de gestes et de corps, un contexte où le discours est rendu tacite pour saisir le mouvement des idées. ECOSPHERE est un espace de coexistence où se loge quelque chose au-delà de vous-mêmes. C’est un espace collectif. C’est un espace du respect mutuel, de sympathie, de voisinage et de la relation.

Le thème singulier de chaque écosphère est une arène spatio-temporelle où dans un rapport symphonique entre personnes, objets, images et matières se tisse un sens multiple et partagé.

Ecosphère #1 est dédiée à la notion de geste.

Qu’est-ce qu’un geste ? Comment se différencie-t-il d’un acte ou d’un simple mouvement ? De quelle façon le geste véhicule un sens ? Quelles sont ses qualités ? Quelle place pour le geste dans la création artistique et dans la recherche philosophique ?

Vous pouvez y rentrer et en sortir quand vous voulez. Vous pouvez y rester autant de temps que vous le souhaitez. Vous pouvez y prendre part activement ou en être simple témoin, vous pouvez osciller entre les deux postures

Vous êtes invités à apporter une contribution (textes, objets, images, sons, outils…) vous êtes invités à saisir des modes d’existence et des idées. vous êtes invités à apporter des éléments de confort (coussins, thé, nourriture, tapis, couvertures…).

ECOSPHERE est ouverte à tous.tes (enfants bienvenus)

“Geste est le nom de cette croisée où se rencontrent la vie et l’art, l’acte et la puissance, le général et le particulier, le texte et l’exécution. Fragment de vie soustrait au contexte de la biographie individuelle et fragment soustrait au contexte de la neutralité esthétique : pure praxis. Ni valeur d’usage, ni valeur d’échange, ni expérience biographique, ni événement impersonnel, le geste est l’envers de la marchandise.”

(Giorgio Agamben, Moyens sans fins)

PDF - 261.1 ko
Ecosphere1