Accueil du site > ACTUALITÉS > Fiction / Lectures performées
Fiction / Lectures performées

Fiction / Lectures performées #4

Avec Benoît Maire, Unglee + film court de Aurélien Froment

Le lundi 09 mai 2011 à 19h - Entrée libre

Pour cette dernière rencontre de la saison #4 l’artiste Aurélien Froment présente le film L’adaptation manifeste, une suite de séquences dans laquelle la même actrice réinterprète une série de scènes de films représentant des personnages occupés à lire.

L’artiste Benoît Maire présente À propos de ce dont je ne peux parler , une retranscription orale d’un texte de Wittgenstein.

Enfin, des extraits du journal de l’artiste Unglee, récemment découvert dans les archives de sa dernière épouse Giulietta Fabrizzi, seront dévoilés par le comédien Satya Dusaugey.

BIOGRAPHIES

Aurélien FROMENT

Né en 1976 à Angers. Vit et travaille à Dublin.

Artiste protéiforme, Aurélien Froment développe, à travers une variété de médiums comme le cinéma, la photographie, la sculpture, l’installation, une œuvre ouverte, construite autour d’un système de références emprunté à l’histoire et aux spécificités des médiums employés. À l’instar des jeux pédagogiques qu’il dispose dans ses installations, chaque élément est potentiellement relié à un autre, selon une combinatoire laissée à la liberté du spectateur. Dans l’exposition qu’il présente actuellement au Crédac à Ivry, l’artiste propose une version arrangée des "gifts" du pédagogue allemand Friedrich Fröbel que les visiteurs sont invités à manipuler. En avril 2011 à la galerie Marcelle Alix, les visiteurs étaient conviés à s’attabler pour participer à un jeu de mémorisation de paires d’images et d’en définir avec l’artiste les possibles règles d’associations. Aurélien Froment est représenté par les galeries Marcelle Alix, Paris et Motive Gallery, Amsterdam.

Benoît MAIRE

Né à Pesac en 1978. Vit et travaille à Paris.

Utilisant des axiomes philosophiques, des événements historiques et des formes désuètes de l’histoire de l’art comme point de départ, Benoît Maire développe des performances, organise des discussions et use d’objets, de peintures, de dessins et de vidéos pour faire ses expositions. Diplômé de Paris 1 (DEA de philosophie) en 2002 et de la Villa Arson (DNSEP) en 2003, Maire abandonne sa thèse de philosophie et vit à Paris à partir de 2005-2006, temps où il est en résidence au Pavillon, au Palais de Tokyo. En mai 2011, il termine un long métrage, L’île de la répétition, tourné en super 8mm et travaille à un traité d’esthétique à partir du concept de « différend » emprunté à Jean-François Lyotard. Benoît Maire est représenté par les galeries Cortex Athletico (Bordeaux), Croy Nielsen (Berlin) et Hollybush Gardens (Londres). Il est Lauréat du 12e Prix Fondation d’entreprise Ricard.

UNGLEE

Artiste français pluridisciplinaire, Unglee a d’abord été réalisateur de films expérimentaux dès le milieu des années 70, puis photographe obsessionnel de tulipes, auteur de pièces radiophoniques, avant d’annoncer, à plusieurs reprises, sa disparition dans la presse artistique internationale. En 1986, sa reconnaissance artistique est telle, qu’Unglee est invité par les studios Paramount à jouer son propre rôle dans un film librement inspiré de sa vie. Il quitte alors la France pour s’installer sur la Côte Ouest des Etats-Unis où sa vie et son œuvre vont connaître un tournant décisif qu’il consignera dans son journal de l’époque, récemment découvert dans les archives de sa dernière épouse Giulietta Fabrizzi. Parallèlement, Septembre éditions publient la première biographie complète de l’artiste Unglee - puzzle et la galerie Dix9 présente du 7 mai au 16 juin 2011 une exposition consacrée à sa période américaine Unglee, Hollywood - Las Vegas (1986-1989).

INFO