Accueil du site > ACTUALITÉS > SPECIAL ISSUE// EUROPE
SPECIAL ISSUE// EUROPE

Au printemps 2011, les Laboratoires d’Aubervilliers présentaient sur trois jours une quinzaine de dispositifs artistiques qui, chacun à leur manière, généraient des formes de discours en temps réel et en public. Conçu comme un magazine performé, Edition Spéciale #0 répondait à la multiplication récente des formes discursives de la performance. Ce développement se fait souvent en marge de productions aux formats plus conventionnels ; il nous semblait nécessaire de lui offrir un cadre spécifique.

Suite à Edition Spéciale #0, nous avons invité d’autres artistes et structures à s’approprier cette proposition, pour la réinventer à partir d’une même question : « Comment la performance aujourd’hui permet-elle de publier un discours ? ». Comme les Laboratoires d’Aubervilliers, Mugatxoan (San Sebastian), In-presentable (Madrid), Station (Belgrade), Hybris Konstproduktion (Stockholm) et BIS (Istanbul) sont des structures créées par des artistes dans le but de produire des environnements adaptés à un art en cours d’invention. Tous, nous nous efforçons de maintenir ce rapport par lequel le cadre découle d’une pratique.

Grâce au soutien de la communauté européenne, six éditions auront lieu entre juin et décembre 2012.Cette diversité des formes comme des contenus, ainsi que la coopération entre artistes et structures très diverses, nous permet de constituer une plateforme internationale au sein de laquelle chaque édition reflète son propre contexte tout en contribuant au développement du projet général.

En annonçant une forme encore indéterminée, et de façon peut-être paradoxale, le projet d’une publication performée permet aux artistes de se dégager pour un moment de la question du médium. Par exemple, la suspension de paramètres souvent considérés comme constitutifs de la performance, comme la co-présence, la visibilité des corps ou encore la définition d’un cadre temporel fini, appelle la constitution d’espaces sur mesure pour des interrogations et affirmations spécifiques. Ce sont bien les motivations et non pas la forme qui redéfinissent la pratique.

La nature du projet Edition Spéciale nécessite de constamment croiser différentes échelles. Les artistes impliqués dans Edition Spéciale travaillent dans différents pays et forment une communauté transnationale. Celle-ci développe un discours, un ensemble de questions, de notions et d’articulations qui la nourrissent et la constituent. En même temps, ces artistes vivent « quelque part » et le contexte politique, économique, social, professionnel et personnel de chacun/e diffère grandement selon le lieu qu’il/elle habite. Le public de chaque édition, ses attentes et ses préoccupations varient de même. La rencontre entre des pratiques et des préoccupations partagées à un niveau transnational avec la particularité de chaque contexte informe la nature même de l’édition qui s’y organise.

Ce va-et-vient entre formes et enjeux du discours, entre engagements locaux et transnationaux est la matière même des expérimentations mises en jeu par le projet d’Edition Spéciale. Loin de chercher à stabiliser une structure ou à garantir la pérennité d’un cadre nouveau, nous avons l’ambition de maintenir en état de questionnement les possibles vies d’un discours développé en public.

Alice Chauchat


10 au 22 septembre 2012 publications quotidiennes aux laboratoires d’aubervilliers

Publications quotidiennes de la Montagne d’Aubervilliers du 10 au 22 septembre 2012 La montagne d’Aubervilliers

Les conférences au sommet (film en tournage journalier, du 10 au 22 septembre)

http://www.specialissue.eu/fr