Accueil du site > ACTUALITÉS > LA PERMANENCE // Musée de la danse 2014
LA PERMANENCE // Musée de la danse 2014

LA PERMANENCE est le fruit d’un partenariat inédit entre le Musée de la danse / Centre chorégraphique national de Rennes et de Bretagne, dirigé par Boris Charmatz, et le Centre national des arts plastiques. Programme d’expositions, de projections, d’ateliers et de rencontres, LA PERMANENCE propose, de janvier à décembre 2014, quatre cycles orientés autour des questionnements et porosités actuels entre les champs des arts visuels et des arts vivants. 40mcube, l’École européenne supérieure d’art de Bretagne, le Musée des Beaux-arts de Rennes, Le Tambour et l’Université Rennes 2 sont partenaires de la manifestation. _

AU CROISEMENT DES DISCIPLINES

LA PERMANENCE fait (re)découvrir au public quelques croisements historiques et actuels, souvent en marge de toutes disciplines artistiques, qui s’avèrent être de réels laboratoires expérimentaux de l’art de notre temps, d’un art en prise avec la vie selon Allan Kaprow.

Depuis le début du XXe siècle et l’expérience fondatrice du Black Mountain College dans la promotion conjointe des arts plastiques et des arts scéniques, danseurs-chorégraphes et plasticiens-performeurs puisent dans cette culture commune, entretenant avec vivacité la vision d’un art total, transcendant médium et discipline. _

QUATRE CYCLES ET PLUSIEURS LIEUX PARTENAIRES

Rendez-vous régulier avec le public construit dans la durée, LA PERMANENCE s’inscrit librement dans le programme annuel du Musée de la danse et de l’ensemble des lieux partenaires, le centre d’art 40mcube, le Musée des Beaux-arts, l’Université Rennes 2 ou encore l’Ecole européenne supérieure d’art de Bretagne.

Sous la forme de quatre grands cycles qui rythment l’année, LA PERMANENCE propose une expérience inédite et hybride dessinant de nouvelles approches de l’art dans une vision résolument décloisonnée.

Un projet conçu par : Boris Charmatz, directeur du musée de la danse, Sandra Neuveut, directrice déléguée du musée de la danse, et Sébastien Faucon, responsable des collections arts plastiques au Centre national des arts plastiques.

Partenaires de la manifestation : 40 mcube, l’École européenne supérieure d’art de Bretagne, Le Tambour, le musée des Beaux-arts de Rennes et l’Université Rennes 2. _

LA PERMANENCE # 1 : OUVERTURE

Avec les oeuvres de : Tino Sehgal, Absalon, Aernout Mik, Roger Ballen, John Coplans, Édouard Levé, Joachim Koester.

Le premier cycle de LA PERMANENCE se déroule au Musée de la danse du 21 janvier au 15 mars 2014. Pour ouvrir LA PERMANENCE, le musée de la danse a choisi dans les collections du CNAP une série d’œuvres inclassables, des performances ou des vidéos qui toutes prolongent, interprètent ou déplacent la question de départ : comment exposer le corps en tant que puissance de perturbation, énigme adressée à la perception ?

Passant l’histoire de l’art aux rayons X, usant de la reprise, de la réinterprétation, de la désorientation, ces œuvres fabriquent en filigrane des fragments de danse, de poésie, de cinéma.De la performance Kiss de Tino Sehgal, pendant laquelle un couple réinterprète les baisers célèbres de la peinture, à Pornographie d’Édouard Levé, élaborant une grammaire des gestes classés X, elles soumettent la vision à une reconnaissance troublée.

Ce cycle d’ouverture se prolonge par un moment théorique co-organisé par l’université Rennes 2 et le musée de la danse du mercredi 5 au vendredi 7 février. _ LA PERMANENCE # 1 : REJOUER LA PERFORMANCE

Prolongeant le premier cycle de LA PERMANENCE, l’Université Rennes 2 et le Musée de la danse co-organisent un colloque les 5, 6 et 7 février. Ce moment théorique est envisagé comme un temps de réflexion et de représentation sur les enjeux et le statut de la performance.

mercredi 5 février, Musée de la danse (sans titre) (2000) conception : Tino Sehgal interprétation : Boris Charmatz, Andrew Hardwidge, Frank Willens

jeudi 6 février, Université Rennes 2 « De l’archive au reenactment » colloque avec : Anne Bénichou, Antonie Bergmeier, Franz Anton Cramer, Fabienne Dumont, Katrin Gattinger, Johanna Renard Autoarchive conception et interprétation : Latifa Laâbissi Adrénaline, un dance floor à l’heure d’un cours de danse au musée de la danse/St Melaine.

vendredi 7 février, Université Rennes 2 « De l’archive au reenactment » colloque avec : Janig Bégoc, Barbara Clausen, Marie De Brugerolle, Marie Frampier, Marina James-Appel, Sylvie Mokhtari, Céline Roux, Catherine Wood (sans titre) (2000) conception : Tino Sehgal, interprétation : Frank Willens.

Programme complet bientôt disponible sur www.museedeladanse.org _

À SUIVRE

La Permanence #2 du 1er avril au 17 mai 2014 La Permanence #3 du 3 au 28 juin 2014 La Permanence #4 de septembre à décembre 2014