JOUER

« Partout comme aire de jeu » prônait Allan Kaprow

Protocoles ou dispositifs régies par des règles et des postures précises, les artistes se saisissent du JEU, comme nouveau cadre pour élaborer une forme de représentation, des situations ou formaliser certains aspects de l’activité du performeur, et/ou du spectateur.

Détournant tantôt les règles ou les structures d’un jeu, investissant certaines postures ou créant un objet à activer, les artistes grâce au jeu passent du ludique au participatif, du parodique au critique, du satirique au politique, et s’acheminent souvent vers ce qu’on pourrait appeler des "oeuvres d’usage".

Dans son essai l’Éducation de l’Un-artiste (II) Kaprow proposait déjà d’étendre la notion de jeu aux activités artistiques, scientifiques, sociales, de manière à sortir du modèle du travail qui rend toute tache pénible et ennuyeuse. L’objectif est de s’orienter vers une société plus ouverte, plus joyeuse, plus créative.

Jeux conçus par des artistes :

- le Jeu de la vie de Ben
- le Jeu du cœur de Sarah Venturi, jeu de cartes composé uniquement d’as de cœur.
- la balançoire de Frédéric Lecomte (se déplaçant à vide, mue par une hélice)
- la Roulette Française de Michel Aubry dont les chiffres ont été remplacés par des icônes spécifiques au langage de l’artiste
- La table de Ping-Pong de George Maciunas
- le Jeu de la Guerre de Guy Debord
- le loto d’Axel Straschnoy dont le tirage sera réalisé au cours de l’exposition
- La botte de foin de Stéphane Bérard
- le Cosmic Billard de Roman de Kolta

- Belu-Simion Fainaru, Pingpong, 2004. Table de ping-pong,
- Maurizio Cattelan, Stadium, 1991
- Gabriel Orozco, Ping Pond Table, 1998
- Uri Tzaig, Universal Square, 1996
- Gustavo Artigas,The Rules of the Game,2002

Hasard

- Le fruit du Hasard de Thierry Mouillé (un dé dont l’enveloppe a été arrachée, ne laissant qu’un noyau blanc)

- Another World de Chris Burden, tour Eiffel en Mécano servant de pivot à deux paquebots Titanic en modèle réduit tournant au-dessus d’une maquette de Paris

Partitions et jeux chorégraphiés

- Jeux W, crée par le collectif W.

Les jeux W sont des dispositifs qui formalisent certains aspects de l’activité du performeur, du dramaturge ou du spectateur. Ils se présentent comme des performances à jouer. Les jeux W se donnent parfois lors de représentations publiques. Si certains nécessitent un entraînement spécifique, la plupart sont ouverts à la participation de chacun : il suffit de connaître les règles. W présente ici cinq jeux : Le bloc, le jeu du Tombeau, Générique, le jeu de la Règle et le jeu de l’Échelle (encore en élaboration).

*Le jeu de la Règle *Le jeu du Tombeau *Le bloc *Générique *Le jeu de l’Échelle *Tactiques de bloc *Une partie de Tombeau *4 spectacles génériques

Règles du jeux

-  Jeux chorégraphiés de Laurent Pichaud & Remy Héritier (Les Laboratoires d’Aubervilliers "Special Edition #0", 2011)

Dispositif de pratiques et de pensées qui invite à questionner les a priori (de nos regards et discours sur la danse). Débusquer les préjugés, identifier un style (de danse ou de discours), écrire ou danser à la manière de, cerner les contours d’une esthétique... Jouer, comme un prétexte à discourir autrement, à engager une réflexion collective, selon d’autres points de vue.

-  Collecture, Jeu créé par Petra Sabisch, Mette Ingvartsen et Alice Chauchat (Les Laboratoires d’Aubervilliers "Special Edition #0" 2011)

http://www.everybodystoolbox.net/ ?q=node%2F192

- Funktionen, Thomas Lehmenn / Toolbox pour danseurs, 2005

Ressources supplémentaires :

Expositions

Playtimes, Grenoble, Centre national d’art contemporain, 1999

Let’s entertain : life’s guilty pleasures, Minneapolis, Walker Art Center, 12 février-30 avril 2000

Le ludique, Musée du Québec, 27 septembre-25 novembre 2001

Game Show, Massachusetts Museum of Contemporary Art, 27 mai 2001-avril 2002

Artgames. Analogien zwischen Kunst und Spiel, Aachen, Ludwig Forum für Internationale Kunst, 17 décembre 2005-19 mars 2006

Play ! The Art of the Game, Amsterdam, Cobra Museum voor Moderne Kunst, 17 juin-24 septembre 2006.

- Exposition ECCE HOMO LUDENS, le jeu comme art et comme mode de vie Musée de Sérignan/ 20 juin au 24 octobre 2010 curator : Hélène Audiffren et Cyril Jarton Dans le cadre de la manifestation régionale « Casanova Forever », à l’initiative de la Région Languedoc-Roussillon et pilotée par le FRAC L-R

-Move : Choreographing You, Hayward Gallery, London, UK ( Octobre 2010- janvier 2011)

Bibliographie et boîte à outils

- Johan Huizinga, Homo ludens. Essai sur la fonction sociale du jeu, Paris, 1951 (Coll.TEL) [1ère éd., 1938].

- Roger Caillois, Les jeux et les hommes. Le masque et le vertige [1958], Paris, Gallimard, 1967.

- Anthologie des Aires de jeux d’artistes, sous la direction de Vincent Romagny /Ed. Le quartier Quimper.

- Revue VEHICULE ( N°1 & 2) site

- Tool box ( site)