Accueil du site > ACTUALITÉS > Repérages dans les Rencontres Chorégraphiques Internationales de Seine St (...)
Repérages dans les Rencontres Chorégraphiques Internationales de Seine St Denis

Les Rencontres Chorégraphiques Internationales de Seine St Denis ont débuté cette semaine à Bobigny et dans tout le département et ce pour durer jusqu’au 2 juin. Le Laboratoire du Geste été là dès l’ouverture et vous propose un premier repérage parmi la programmation riche proposée.

Se dessine selon nous une première ligne qui traverse cette programmation, ou dirons nous autrement, nous pouvons poser une ligne parmi certaines pièces proposées, à savoir les nouveaux modes et processus de mise en mouvement.

Posant autrement la question de l’écriture, précisément la chorégraphie ne serait plus l’organisation de forme mais bien davantage des modes de mise en visibilité certaines pièces nous semblent pouvoir participer à cette réflexion :

- Aurélie Gandit, histoire de Peinture / La variété française est un monstre gluant (9-10 Mai)

- Lisbeth Gruwez, It’s going to get worse and worse and worse, my friend (12-13 Mai)

- DD Dorvillier, Danza permanente (15-16 mai)

- Matija Ferlin , Sad Sam Lucky (23-25 Mai)

- SImone Aughterlony, We need to talk (1-2 juin)

On notera pour la plupart un rapport spécifique à l’oralité et au discours énoncé, redit, réexposé.

La rencontre de l’autre, ou parait également un deuxième axe qui nous semble traverser au moins deux pièces :

- Mickael Phellipeau, Suenos (15-16 Mai)

-  Jan Martens, A small guide on how to treat your lifetime companion (1-2 juin)


Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis

96 bis rue Sadi-Carnot, 93177 Bagnolet cedex 01 • T +33 (0)1 55 82 08 08 www.rencontreschoregraphiques.com