Accueil du site > ACTUALITÉS > LES GESTES DE LUTTES, DEFENSE ET DE MOBILISATION
LES GESTES DE LUTTES, DEFENSE ET DE MOBILISATION

LUTTER, MANIFESTER, AGIR

lorsque le geste devient signe politique


INDEXER

Anna Halprin, Blank Placard Dance, San Francisco, 1967.

Endre Tót

Tót a développé ses idées conceptuelles avec les séries de Nothingness, Joy ainsi que Rain à partir de 1971. La première manifestation du Nothingness est apparue avec l’usage du caractère Zéro qui s’inscrit sur différents supports et dans différents médias. Les soi-disants Joys ou Gladnesses de Tót étaient des parodies humoristiques de la culture de l’optimisme qui ont occupé ses séries d’actions et ses oeuvres durant de très longues années.

Infos

Chris Burden, “747”, 1973 Los Angeles, California, USA ; January 5, 1973.


ARCHIVER

Arkadi Zaides, Archive

’Tselem is the Israeli Information Center for Human Rights in the Occupied Territories. Since 2007, the organization has been operating its Camera Project, which distributes video cameras to Palestinians in high conflict areas in the West Bank. The project aims to provide an ongoing documentation of human rights violations, and to expose the reality of life under occupation to both the Israeli and the international public.

Throughout the work process, Zaides reviewed and selected footage that was filmed by volunteers of B’Tselem’s Camera Project. On stage, he examines the bodies of Israelis as they were captured on camera, and focuses on the physical reactions to which they resort in various confrontational situations. The Palestinians remain behind the camera, nevertheless, their movement, voice, and point of view are highly present, determining the viewer’s perspective.

Although the footage reveals a local reality, Archive raises broader, more universal questions : what is the potential of violence embedded in each individual body, and what price does the collective pay for governing the other. Zaides extracts and appropriates gestures and voices of fellow Israelis. He identify with the footage and engages in it, gradually embodying it. The mimetic choreographic practice raises questions of participation and responsibility as Zaides’ body transforms into a living archive. Archive was premiered at Festival d’Avignon, 2014.

details


ETRE DEBOUT

Piersten Leirom, Home (2016) debout et silencieux, affiche une présence parfaitement immobile pendant les heures d’ouverture du centre d’art. Le son des battements de son cœur est diffusé par des enceintes au rez-de-chaussée

Sanja Mitrovic, My Révolution is Better than Yours (2017)

À l’occasion des célébrations de Mai 68, Sanja Mitrovic s’interroge sur la distance entre l’ampleur de l’expérience vécue et l’amnésie historique qui couvre les événements contestataires. Ces idéaux révolutionnaires sont-ils destinés aux oubliettes et leurs slogans devenus uniquement des arguments marketing, ou peuvent-ils encore parler de notre expérience d’aujourd’hui  ? Puisant dans des archives et des témoignages venus de différents pays dont le sien, la Serbie, avec des interprètes de plusieurs nationalités, Sanja Mitrovic, artiste associée au CDNO, compose ainsi une photographie fragmentée de l’époque.

Thomas Chopin, Le Charme de l’émeute (2020)

Les révoltes se multiplient partout dans le monde. Entre les élans spontanés de violence et la mise en place de nouveaux moyens de contestation l’heure semble être à la colère. Il y a ceux qui ont les mots et ceux qui ont les gestes. Cette pièce prévue pour 2020, tentera de montrer les différentes manières d’être en situation de révolte et posera la question des affects dans la mise en mouvement des peuples.


DEPRODUIRE

Laurie Parsons

Elle disparaît du monde de l’art, l’une de ses dernières expositions est complètement vide (578 Broadway. 11th Floor, Lorence-Monk Gallery, New York, 1990), son nom n’apparaît nulle part, ni sur le carton d’invitation ni sur les autres documents. Cette posture de la disparition, sera nommée par Bob Nicklas, comme au centre du travail de l’artiste. +

Francis Alÿs, Paradox of Praxis (sometimes doing something leads to nothing)(1997)

La performance ( captée par vidéo) montre l’artiste s’épuisant à pousser pendant neuf heures dans les rues de Mexico un énorme bloc de glace minimaliste, qui peu à peu fond au soleil, ses traces mêmes s’évaporant aussitôt. Les actions d’Alÿs sont répétitives, désespérées, inadaptées, dérisoires par rapport au résultat obtenu. Des actions qui ne servent à rien, en dépit de l’économie et de la productivité, en dépit de la raison politique.


REFUSER

Yvonne Rainer, No manifesto (1965)


LAVER

Devora Neumark, And how shall our hands meet ? (2006) Montréal

The performance — during which the two of us, wearing white, bare footed, silent, and positioned across the street from the protest marking Colin Powell’s visit to Montreal in support of the Jewish National Fund’s Gala event to build a stronger Israel — was simple and yet multi-layered in meaning : For the three-hour duration of the organized protest, we bathed each other’s hands in olive oil.


Montrer la lutte

Paul Serusier, la litte bretonne (1890)

Nadia Vadori-Gauthier, 1minute de danse par jour ; Danse 1418